[janvier 2010] LES P’TITES QUENOTTES : pour sourire à la vie

Virginie a reçu sa première ribambelle de sourires enfantins en septembre dernier, lors de son passage au jardin d’enfants Danaé le Défi. Sourires colorés par les bonbons qu’elle avait offerts en compagnie de Marie Lou.

 Devenue Azekkie, Virginie a monté le projet « p’tites quenottes ». Elle est retournée à Skoura en avril, avec dans ses bagages plus de 30 kilos de brosses à dents, de gobelets et de tubes de dentifrice. Cette fois les sourires des enfants étaient illuminés par le blanc du dentifrice.

C’est avec un grand plaisir que je lui laisse la parole…..

 

« …… Je suis arrivée à Ouarzazate le Mercredi 14 avril 2010, tard dans la nuit. Dès le lendemain, le projet « p’tites quenottes » pour lequel je m’étais mobilisée prenait forme…. pour de bon !!!  

 

Je suis tout d’abord intervenue auprès des éducatrices réunies par Fabienne et Françoise pour un stage de formation de 4 jours. Je leur ai expliqué l’importance du brossage, la technique, les flyers que j’allais montrer aux enfants, l’importance aussi d’utiliser un gobelet individuel, pour éviter l’échange des microbes.

 Les jours suivants, des ateliers se sont déroulés, dans chaque JDE.

Grâce à la présence de M’Barka notre traductrice, je demandais aux enfants s’ils avaient une brosse à dents à la maison et s’ils se brossaient les dents. Nous avons pu constater des réponses très différentes selon les douars que nous avons visités. Les plus reculés étant ceux où les pratiques étaient les moins développées.

 Sur les petites dents d’une peluche, et avec l’aide d’un enfant, on simulait le brossage, reste des petites moustaches blanches, sur quelques peluches…

Puis, avec des dessins plastifiés de fruits, de lait, de bonbons, de pains, ils devaient juger si les aliments étaient bons ou non, pour leurs dents.

 J’ai aussi raconté l’histoire de la petite souris en Europe, qui ramasse les dents cachées sous l’oreiller et qui laisse une pièce ou un petit cadeau en échange. Les enfants étaient surpris, certains étaient même apeurés, de voir qu’une souris venait chercher la dent durant leur sommeil. En retour, j’ai appris que les petits marocains lancent leurs dents au soleil en disant « je te donne la dent de l’âne, envoie moi la dent de la gazelle… » C’est joli aussi.

 Ensuite, on a rempli des bassines colorées avec de l’eau, distribué un gobelet a chacun, du dentifrice et une brosse a dent. Et nous sommes passés joyeusement au brossage. Il y avait parfois du dentifrice jusqu’aux oreilles, pleins de petites dents blanches et bien brillantes. C’était génial…

Pour terminer, pendant que M’Barka écrivait les prénoms sur les brosses à dent et les gobelets, les enfants ont dessiné un beau visage, sur lequel ils devaient représenter leurs jolies dents bien blanches. Ce qui nous a donné des créations originales et rigolotes.

Le premier atelier s’est passé chez Fatiha, à l’école du centre de Skoura : bel atelier avec les mamans parfois très dissipées mais également très motivées.

 Le second, à Sidi Flah, avec Khaddouj : enthousiasme enchanteur des enfants, plein de sourires, de curiosité, beaucoup de rires avec les petites coquines qui se bousculaient devant mon appareil photo…

Le troisième avec Hajiba à Oulad Laarbia : super atelier, gentillesse sans borne de cette petite éducatrice adorable, beaucoup d’enfants présents suite à la réunion de la veille sur l’importance de mettre les enfants au JDE.

Le quatrième chez Jalila au JDE Alazhar tout beau tout neuf : Avec distribution de matériel également aux mamans.

 Le cinquième atelier s’est déroulé chez Sana. Je n’ai pas pu y assister car je devais reprendre l’avion. Il a été mené par M’Barka, Françoise et Fabienne. Tout s’est bien passé là aussi. 

  Je suis partie seule avec mes 30 kilos de matériel, à la rencontre d’une équipe formidable, que je ne connaissais pas du tout, et j’ai eu l’impression de faire partie d’une famille , la grande famille Azekka.

Merci mille fois, bézef choukran à toi Fabienne pour ton aide précieuse. Bravo pour ta motivation, ton investissement, ton grand cœur, et ta générosité immense.

Merci à toutes les éducatrices, merci à Mr Talout et sa maison d’hôtes que j’adore. Merci à la maman d’Hajiba, pour le couscous à tomber raide, tellement il était bon… à l’accueil de toute la famille, les petites sœurs d’ Hajiba…

 Merci à Denis, à Françoise, à Laurent, sans oublier Patricia.

 Je n’ai qu’un regret, ne pas avoir pu rester plus longtemps! Mais, je reviendrai pour la suite du projet, ça c’est certain….

Virginie

Purnode – Belgique

photo :

LES P’TITES QUENOTTES

[janvier 2010] LES P’TITES QUENOTTES : pour sourire à la vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>