Opération Green Day

Planter à un arbre contre l’avancée du désert  
 7 ans de militantisme en faveur d’un tourisme du sport respectueux de l’environnement

7ème édition : 14 Février 2014

01_GF 1891262_294244050722914_1577973479_n

Par : Ali Zahri, Ingénieur agro-économiste,
Représentant au Maroc de l’ONG Azekka France-Maroc

I – Problématique :

Depuis 2008, au mois de février de chaque année, des étudiants européens se lancent dans un rallye éthique et écologique de type nouveau avec comme point culminant la célébration du « Green Day » ou journée verte dans une oasis aux portes du désert. Le choix de la zone de plantation se fait au préalable par une équipe de la société organisatrice du Rallye en collaboration avec une association locale partenaire et l’ONG Azekka France-Maroc.

Dans ces espaces à écosystème fragile et où la vie est difficile, les oasiens ont su créer une véritable civilisation de l’aride.

Une civilisation basée sur l’économie de l’eau, une forme de domestication spécifique des formes de vie, une organisation socio-économique exemplaire.

Ils  ont  façonnée  de  très  beau  paysage  que  vous  voyez    dans  les  cartes  postales  avec  une architecture  des  palmiers  qui  fait  la  joie  des  touristes,  des  canaux  d’irrigation  (séguias)    qui sillonnent   les   parcelles   dans   une   architecture   exemplaire.   Un   travail   de   spécialiste malheureusement menacé par un tourisme non respectueux de l’environnement.

En effet, le Maroc est une destination touristique privilégiée surtout dans les zones sahariennes et présahariennes. Cependant, les activités de tourisme et de loisirs ne participent que très peu à l’amélioration des conditions de vie des populations. En réalité, les visiteurs en général n’entretiennent que peu de relations avec les communautés des localités qu’elles traversent, notamment dans le cas de circuits touristiques aménagés. Cela est encore plus vrai dans le cadre du tourisme sportif ou les villages traversés et les populations qui y vivent ne sont que des cartes postales animées.

Il y a donc une faible conscience des problèmes rencontrés par les paysans des oasis. Ainsi, pour les communautés locales, les aspects négatifs du tourisme sont bien plus apparents que son potentiel à contribuer à un développement local et à un échange culturel.

II- Objectifs :

Le  Green  Day  a  pour  objectif  de  promouvoir  une  nouvelle  vision  du  tourisme  basée  sur  le partenariat  entre  visiteurs  et  communautés  visitées  pour  une  meilleure  contribution  au reboisement des palmeraies et à l’amélioration des conditions de vie.

Par ailleurs, il vise à promouvoir des échanges culturels entre les communautés locales et les jeunes issus des pays du nord et de faire participer les étudiants aux travaux de diagnostic de ces écosystèmes fragiles dans le cadre de leur travail de fin   d’étude.

Le  green  day  s’inscrit  dans  le  cadre  des  programmes  de  lutte  contre  la  désertification.  Il permettra   aux   populations   du   village   d’une   part,   de   se   sensibiliser   aux   questions environnementales   et   d’autre   part   d’améliorer   leurs   conditions   de   vie   et   ce   par   le développement  de  la  culture  du  palmier  dattier  pilier  de  l’agriculture  oasienne  et  principale source de revenu dans la région. Il contribuera aussi à la lutte contre la pauvreté de cette zone soumise à un écosystème fragile.

III – Description :

L’idée  centrale  de  cette  initiative  est  que  le  passage  du  Rallye  doit  être  un  moment  de solidarité ou des palmiers sont plantés par les jeunes étudiants et les populations, avec des actions de sensibilisation et d’appui aux populations locales. Par ailleurs, le Green Day est une opportunité de mobilisation des ressources pour des actions plus structurées.

IV – Etapes, activités et procédés

1.  Préparation du Green Day au niveau local

L’association  locale  prépare  des  mois  à  l’avance  l’évènement.  Il  y  a  tout  d’abord  une activité  de  prospection  afin  de  choisir  le  périmètre  de  plantation  et  les  parcelles  des bénéficiaires.  Cela  se  fait  de  façon  concertée  avec  les  communautés  qui  désignent  les ménages  ciblés.  Ce  périmètre  fera  l’objet  d’une  plantation  de  rejets  du  palmier  dattier  le jour de green day.

Pour cela, il y a une activité de sensibilisation très intense avec des séries de contacts et de  réunions  avec  les  familles  bénéficiaires  pour  la  sensibilisation  et  l’information  sur  le projet, ses enjeux et les obligations de chaque famille.

Les autorités locales sont également impliquées et s’engagent souvent sur les questions de sécurité et de repérage du circuit du Rallye.

2.  Mobilisation des ressources en Europe

Au niveau des universités européennes, le Green Day fait l’objet d’une grande campagne de communication.  Un appel aux dons est lancé sur internet et chaque participant achète grâce à un bon de commande des éco-points (2 éco-point comprend  l’achat d’un rejet du palmier dattier, soit en moyenne 12 euros). La journée green day consiste à faire un arrêt dans  un  village  et  participer  avec  la  population  à  la  plantation  des  palmiers  et  à sensibilisation   aux   questions   environnementales.      Les   ressources   collectées   sont transférées à l’association locale pour l’achat des plants. Le reliquat des éco-points permet d’acquérir des pompes solaires et de soutenir d’autres actions d’adduction d’eau. A la fin du rallye , un prix « Green cup » est décerné à l’école ou l’université qui aura obtenu le plus d’éco-points.

3.  Le Jour « J » Green Day

Pour  l’organisation  du  Green  Day  les  3  sous-comités  sont  mis  en  place.  Le  premier  se nomme  Opération  plantation.  Il  est  responsable  de  la  préparation  des  plants,  des  trous, plantation, arrosage et entretien. Le deuxième sous-comité organise la journée scientifique autour  d’une  thématique  «oasienne  ».  Il  doit  se  concerter  pour  choisir  la  thématique, prendre contact avec  les intervenants et s’assurer de la préparation logistique

Enfin,   le   sous   comité   Activités   accompagnatrices   prend   contact   avec   les   écoles villageoises, les femmes rurales, …etc

Lors du Green Day, il est en effet prévu des exposés sur l’environnement pour les écoliers du village, les femmes du village animent des séances d’échange avec tatouage au henné et discussion, un match de foot est également organisé entre les étudiants et les jeunes du villages.

La nuit dans le désert est animée par un groupe folklorique local.

V- Bilan

Le bilan des 7 années de green day est très satisfaisant avec prêt de 5000 Palmiers plantés.

La première édition a eu lieu le 21 février 2008 dans le village de Bani Moussi (province de Tata), 774 éco-points collectés pour le financement de la plantation de 450 palmiers.

 

le 2 janvier 2009 à Bani MoussiNombre d’éco-points collectés : 1128Résultats : 250 palmiers-dattiers plantés, fin du financement et construction du bassin d’accumulation d’eau de 100m3En 2009, le projet a été reconduit et étendu : il s’agissait de prendre en compte l’ensemble des composantes de l’Oasis, avec l’apport de l’irrigation. Ainsi, un bassin d’accumulation d’eau (100 m3) et une pompe solaire sont financés

 

 

En 2010, le green day a eu lieu au village El Begaa à Taous dans la province d’Errachidia, le record a été battu avec 3580  éco-points.Les étudiants étaient très efficaces, et très généreux aussi.Au  total,  756  palmiers-dattiers  sont  plantés,  une  partie  du  montant  a  été  transféré  à l’association Bani moussi pour l’achat et l’installation d’une pompe solaire.Avec le reste des éco-points,  Hassi  labiad  a  pu  acheter  des  amandiers  et  des  oliviers  pour  certains  ménages pauvres.  Aussi,  un  programme  de  formation  pour  la  population  du  villages  et  surtout  les femmes rurales du village El Begaa a été réalisé.

 

L’édition 2011 a eu lieu le 18 Février 2011 au village de Tafroukhte à 30 Km de Rissani, route d’Alnif avec la distribution de 820palmiers. 2299ecopoints récoltés.L’évènement a été médiatisé par les 2 chaines de télévision : 2M et la Chaine Amazigh. Découvrez les photos de la plantation des rejets, du match de foot village/students challenge, de la soirée musicale gnawa et de la distribution de fournitures scolaires.Merci spécial à Ali Zahri et Lhou Bourchok

  Le  nombre  de  palmiers  plantés  grimpe  en  2012  à  1000  plants (500 plants de variété Feggous et 500 plants de variété Bouslikhene).  Les  bénéficiaires  sont  50 familles  du  village  de  Timzguidate  dans  Province  d’Errachidia.La  journée  a  connu  aussi l’installation de 5 panneaux solaires pour l’école du village (projet réalisé par les étudiants de Polytech’Paris UPMC).

 En  2013,  le  rendez  vous  a  été  fixé  le  22  février 2013 à  Tafersigte,  2420  éco-points  ont  été collectées.Les  étudiants  ont  planté  plus  de  500  palmiers sur les 1000 financés.  L’association  Azekka  a  lancé  en parallèlle  un  concours  de  dessins  au  profit  des  écoliers  de  France  et  de  l’Ecole  de
Timzguidate.

 

En  2014,  le  nombre  d’éco-points  collectés  a  atteint  1650.  500  palmiers  ont  été  distribués  et plantés sur 50 parcelles d’agriculteurs de Tamzguidate.

Lors  de  notre  passage  au  mois  d’Octobre  2013  pour  repérer  les  lieux,  les  agriculteurs  du village  ont  soulevé  le  problème  de  l’irrigation.  L’association  caritative  Cœur  de  Gazelle  et Azekka  France-Maroc,  ainsi  que  l’organisation  du  Students  Challenge  ont  donc  décidé  tout d’abord de réparer la vanne hydraulique qui permet d’alimenter le canal d’irrigation pour les parcelles des villages de Tamsguidate et TafersguiteDepuis maintenant plus de 3 mois, le projet prenait forme et grâce aux dons des équipages, c’est donc un premier projet finalisé avant le green day.  

 

L’album photo de toutes les éditions :

Accueil » Opération Green Day » GREEN DAY

GREENDAY 2011 à Tafroukhte

Le 18 février 2011 le Students Challenge s'est arrêté à Tafroukhte pour fêter la GREENDAY avec les habitants, et planter les palmiers financés par les étudiants et donateurs. L'évenement a été médiatisé par les 2 chaines de télévision : 2M et la Chaine Amazigh. Découvrez les photos de la plantation des rejets, du match de foot village/students challenge, de la soirée musicale gnawa et de la distribution de fournitures scolaires. Nombre d'éco-points collectés : 2299 Résultats : 820 palmiers-dattiers plantés Merci spécial à Ali Zahri et Lhou Bourchok !

GREENDAY 2010 à El Begaa, Taouz

2010 – 3ème édition Greenday 2010Lieu : El Begaa, Taouz Date : 2 janvier 2010 Nombre d'éco-points collectés : 3580 Résultats : 756 palmiers-dattiers plantés Projets complémentaires : - installation d'une pompe solaire à Bani Moussi (réalisé durant l'été 2010) destinée à alimenter le bassin d'accumulation construit l'année précédente. Projet complémentaire en 2011 - Achat de 60 plants d'oliviers pour le village d'El Begaa, donnés à 36 familles le 26/01/2011

Green Day 2008 (1ere Edition) à Bani Moussi, Tissinte

Date de la Greenday : 21 Février 2008 Nombre d'éco-points collectés : 774 (objectif initial : 200) Résultats : 450 palmiers-dattiers plantés, Début du financement du bassin d'accumulation d'eau de 100m3

Green day 2009 (2eme Edition) à Bani Moussi, Tissinte

le 2 janvier 2009 Nombre d'éco-points collectés : 1128 Résultats : 250 palmiers-dattiers plantés, fin du financement et construction du bassin d'accumulation d'eau de 100m3 En 2009, le projet a été reconduit et étendu : il s'agissait de prendre en compte l'ensemble des composantes de l'Oasis, avec l'apport de l'irrigation. Ainsi, un bassin d’accumulation d'eau (100 m3) et une pompe solaire ont financés par les étudiants du Students Challenge 2009. Comment ? par un système d'ECO POINTS

GREENDAY 2012 à Tamzguidate

Village de Tamzguidate relevant de la commune rurale de Taouz, Province d Errachidia. Au cours de cette journée, 62 équipages de 124 personnes dont 108 étudiants du Students Challenge ont aidé à la plantation de 1000 rejets de palmier-dattier (500 plants de variété Feggous et 500 plants de variété Bouslikhene) au profit d’une cinquantaine de familles.

 Rendez-vous l’année prochaine pour fêter la 8ème édition dans le Tafilalet.

Association caritative COEUR DE GAZELLES

 

Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>