Danaé

L’histoire du JDE Danaé

Associations partenaires : Enfants des palmiers  //  Le Défi – Tahadi

Localisation : douar d’Oulad Laarbia – Skoura

 Une histoire à la fois triste et heureuse.

A plusieurs reprises Danaé et ses amis se sont rendus au Maroc. Ils ont participé à nos opérations Voyageurs Solidaires en acheminant un peu de matériel pour nos partenaires. Comme de nombreuses autres personnes, au cours de ces séjours Danaé s’est attachée à ce pays et ses habitants. Elle voulait mener là-bas des projets au profit des villageois et des enfants.

Mais Danaé s’en est allée, emportant avec elle sa jeunesse, ses espoirs et ses rêves.

En novembre 2007, quand Jacky et Marie France, les parents de Danaé nous ont contactés pour nous confier la réalisation d’un projet en souvenir de leur fille chérie, nous avons de suite pensé au Jardin d’enfants de l’association Le Défi, située dans le douar d’Oulad Laarbia, au cœur de la palmeraie de Skoura.

 La naissance du jardin d’enfants Danaé

L’association Le Défi avait déjà mis en place un premier JDE dans un local provisoire, avec d’importantes problématiques d’organisation. La salle était partagée entre plusieurs activités. Le matin, elle était réservée aux petits, l’après-midi elle accueillait plusieurs groupes de femmes. Le reste du temps, elle faisait office de bibliothèque et de salle de travail pour les écoliers et les collégiens. Un local dédié à l’accueil des jeunes enfants s’avérait donc nécessaire.

Construire une salle équipée de mobilier et de matériel adapté aux petits, ainsi qu’une autre salle abritant la bibliothèque du village, un patio et des toilettes…. Tel était notre but commun. Les travaux du JDE ont commencé dès le début de l’année 2008. Brique après brique, poutre après poutre, nous avons suivi la construction du bâtiment jusqu’à ce qu’il soit totalement achevé. Nous étions alors loin d’imaginer qu’il aller nous mener vers une aventure extraordinaire : le projet des Jardins d’Enfants.

L’inauguration s’est déroulée en septembre 2008 en présence des parents de Danaé. Hajiba, la jeune éducatrice était là aussi, avec les enfants. Sans oublier les membres des associations Le Défi et Azekka. Depuis 2 ans maintenant, chaque jour, les rires des enfants retentissent dans la petite cour et s’envolent pour saluer Danaé.

 Petit jardin d’enfants deviendra grand

Après deux ans de fonctionnement, il a bien fallu se rendre à l’évidence, la salle du JDE Danaé était un peu trop petite pour y installer divers  coins : bibliothèque, bricolage, peinture, jeux….. La cour de récréation, bien trop petite elle aussi ne permettait pas aux enfants de s’amuser à loisirs. Pas de possibilité d’installer une balançoire ou un bac à sable. Pas d’utilisation possible de vélos… Dans le même temps, les membres de l’association Le Défi étaient confrontés à une autre difficulté. la salle où se réunissaient les femmes du douar pour tisser, broder et bavarder, venait de fermer car elle était devenue trop vétuste et présentait des dangers. Les femmes ne pouvaient donc plus se retrouver.

Autour du JDE s’étendait un vaste terrain. Idéal pour agrandir  la cour et pour construire une nouvelle salle destinée aux femmes. Les discussions sont allées bon train. Des plans, des croquis sont sortis  de nos imaginations. Des rêves aussi car il fallait bien trouver l’argent nécessaire à la réalisation de ce projet …. C’était sans compter sur la participation de notre partenaire, la fondation d’Arfeuille qui a accepté de financer la construction. Les travaux ont démarré début 2010 et en octobre, ils étaient terminés.Accolé à l’entrée du JDE Danaé, un portail « majestueux » ouvre à présent sur une vaste cour qui mène à  une grande salle magnifique, une petite cuisine et des sanitaires flambant neuf.

Une si grande salle pour une quinzaine de femmes truculentes ?
Une si petite salle pour une vingtaine d’enfants turbulents ?
La drôle d’histoire que vous me racontez là. Il y a quelque chose qui ne colle pas.

Alors, tout bien pesé, et avec l’accord de Jacky et de Marie France nous rétablissons l’équilibre. Les femmes s’installeront dans la petite salle et pourront profiter de la fraicheur de la courette. Les enfants  quant à eux, investiront la nouvelle salle et pourront s’ébattre dans la grande cour. Restait à déménager… Ce qui fut fait en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Les premiers à donner un coup de mains sont les enfants, qui se réjouissent de cette journée d’école un peu particulière. Et pendant que les enfants prennent possession des lieux, nous nous affairons à l’intérieur cherchant le meilleur agencement possible. Peu à peu, chaque meuble trouve sa place. Jusque tard dans l’après-midi, nous installons la salle  sous l’œil amusé et admiratifs des quelques enfants qui ne sont pas encore rentrés à la maison. Avec beaucoup de soin et une grande émotion, Hajiba, l’éducatrice accroche le portrait de Danaé qui continue de veiller sur ce petit monde

Tout est prêt pour accueillir les enfants dans leur nouvel espace. Fièrement, Hajiba ferme la porte. Elle est impatiente de voir la réaction des enfants et de leurs parents.

Merci à Jacky et Marie France pour leur contribution.

>>>>> retour au sommaire du projet « jardins d’enfants »

>>>>> retour à l’accueil

>>>>> visionner la vidéo du JDE Danaé

 


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>